Votre blog est invisible sur Google ? Pourtant, vous avez travaillé dessus avec acharnement, vous y avez mis vos tripes. Maintenant que votre site est en ligne, vous souhaitez échanger avec votre audience. Mais là, catastrophe ! Votre blog ne se trouve pas dans les premières pages de résultats de recherche. Cependant, la solution existe pour faire apparaître son blog sur Google : améliorer le référencement naturel et l’expérience utilisateur. Google et les internautes donnent une importance toujours plus grande aux sites qui apportent la bonne réponse, ainsi qu’une expérience de navigation optimale. On a même nommé cette nouvelle technique : le SXO ou Search eXperience Optimization. Une sorte de mix entre SEO et UX. Voyons ensemble comment faire.

1. Créer du contenu optimisé pour faire apparaître son blog sur Google

Un contenu original et de qualité

Les algorithmes de Google sont constamment améliorés pour fournir la meilleure expérience possible de navigation pour l’utilisateur. Pour gagner en visibilité, votre blog doit être une source de contenu fiable et de bonne qualité. Vos articles doivent être optimisés, faciles à lire et intéressants. Vous devez chercher à répondre aux questions posées par vos visiteurs, de façon précise, originale et unique. Utilisez des phrases courtes et claires pour aller droit au but. Aérez vos textes avec des listes à puces et des images qui donnent envie.

Une requête clé par article de blog

En traitant un sujet précis par article, vous permettez à vos visiteurs de saisir en un clin d’œil de quoi vous parlez. Vous devez choisir la requête sur laquelle vous souhaitez apparaître dans les résultats de recherche. Vous allez développer naturellement le champ lexical autour de votre requête clé en abordant le thème en profondeur. Les moteurs de recherche comprendront aisément de quoi traite la page et l’identifieront comme pertinente et référente sur le sujet.

Les mots clés recherchés par les internautes

Pour sélectionner votre requête principale, mettez-vous à la place de votre lecteur en imaginant quelle pourrait être sa recherche. Vous pouvez également utiliser des outils comme Google Keyword Planner ou Ubersuggest pour vous donner des idées. Mais votre inspiration reste votre meilleure alliée pour trouver des mots clés. En écrivant votre article, enrichissez le champ lexical autour de votre sujet. Google prend en compte les expressions de longue traîne, les synonymes et tout ce qui contribue à apporter de la cohérence à la page.

La publication régulière de contenu optimisé

Pour faire apparaître son blog sur Google, la fréquence et la régularité de publication de contenu sont très importantes. Vous devez cibler au début la parution de deux articles par semaine d’au moins 7 à 800 mots (1 000 à 2 000 mots sur une thématique très concurrentielle). Et cela pendant plusieurs mois. Les moteurs de recherche aiment les textes longs, qui leur permettent d’identifier plus facilement la pertinence du contenu. C’est un investissement certain, mais cela vous donnera des résultats pérennes. Pensez à engager un rédacteur web SEO pour vous faire gagner du temps.

2. Privilégier l’expérience utilisateur

La réponse à une question

Sur les moteurs de recherche, les internautes cherchent des réponses à leurs interrogations. Vous devez être cette réponse. C’est aussi simple que ça ! Sélectionnez soigneusement vos sources pour apporter le plus de valeur possible à vos visiteurs. Concentrez-vous sur leurs besoins. Vos articles doivent être bien écrits, faciles à lire et intéressants.

Le bourrage de mots clés : à éviter absolument

Le bourrage de mots clés n’est pas synonyme d’optimisation de contenu. Il n’a aucun effet positif sur le SEO. Bien au contraire, vous risquez d’être pénalisé par Google. Depuis la mise en place de l’algorithme Penguin et de ses mises à jour régulières, cette pratique est considérée comme une technique frauduleuse, appartenant au black hat. La densité idéale de mots clés doit être de 1 % maximum par rapport à la longueur de votre contenu.

Une navigation agréable et intuitive

L’expérience utilisateur ou UX est au cœur des projets d’amélioration de Google. Vous devez trouver le bon équilibre entre interactivité et pertinence pour que vos visiteurs restent le plus longtemps possible sur votre site. La navigation sur votre blog doit être intuitive et captivante. Insérez des images, des infographies et des vidéos. Ne négligez pas les appels à l’action (CTA) qui poussent vos lecteurs à agir.

3. Vérifier quelques points techniques SEO essentiels

L’indexation de votre blog par Google

En créant un compte sur la Google Search Console, vous pouvez déclarer votre site au géant du Web. Si vous travaillez sous WordPress, installez le plugin Yoast SEO afin de générer une sitemap. Dans le champ prévu sur la Search Console, copiez le lien et le tour est joué. Cependant, il vous faudra patienter quelques jours, voire quelques semaines, pour que les robots indexent votre blog. Par la suite, vous pourrez vérifier directement l’indexation de vos url dans l’onglet : “inspection de l’url”.

Des URL courtes et optimisées

Vos URL doivent contenir la requête clé de l’article ou de la page. Elles doivent être simples, sans caractères spéciaux ni mots vides. Les mots doivent être séparés par des tirets.

Les balises titre et méta description

La balise titre ou title doit être percutante et contenir la requête clé principale, si possible au début. C’est le titre cliquable qui apparaîtra en bleu dans la SERP (search engine results page ou page de résultats Google).

La balise méta description n’est pas prise en compte par Google. Mais elle reste importante, puisqu’il s’agit de la courte description qui se trouve sous votre titre dans les résultats de recherche. Insérez vos mots clés en quelques phrases captivantes. Ce sont ces quelques lignes qui vont inciter l’internaute au clic. Vous pouvez tester la longueur idéale de ces balises sur un simulateur de SERP.

Le temps de chargement des pages

D’après Google, la probabilité qu’un utilisateur quitte votre site, si le temps de chargement est supérieur à 3 secondes, est de 90 %. Voilà une excellente raison de s’y intéresser. De plus en plus de gens font des recherches sur leur portable. L’aspect responsive (qui s’adapte sur tous types d’écrans) et la vitesse de chargement de votre blog sont capitaux. Il existe également des outils en ligne gratuits pour tester la vitesse de chargement de votre blog sur ordinateur, comme sur mobile.

L’optimisation des images

En illustrant votre blog avec des images originales (ne provenant pas d’une banque d’images), vous pouvez les référencer pour le SEO. Renseignez l’attribut Alt ou texte alternatif, de la façon la plus descriptive possible en évitant les caractères spéciaux.

Ce texte sera visible si l’image ne charge pas. Il permettra aux robots de Google et aux malvoyants (par une retranscription vocale) de comprendre votre visuel. Saviez-vous que Google Images est le deuxième mode de recherche utilisé par les internautes après la recherche classique ? Un moyen non négligeable de faire apparaître son blog sur Google.

Une navigation sécurisée

Votre blog doit apparaître en https pour assurer une navigation sécurisée à vos visiteurs. Pour cela, il vous suffit d’installer un certificat SSL sur votre site. Certains hébergeurs le proposent gratuitement, il vous faut juste l’activer. Vous trouverez divers plugins WordPress gratuits à mettre en place en quelques clics pour rendre votre site compatible SSL.

4. Améliorer le référencement naturel grâce aux liens

Le maillage interne

En insérant des liens dans vos articles qui renvoient à d’autres pages de votre blog, vous augmentez le temps passé sur votre site par vos visiteurs. Cela permet de diminuer le taux de rebond. De plus, en orientant la navigation, vous montrez à Google que vous améliorez l’expérience utilisateur, en facilitant l’approfondissement des recherches de l’internaute.

Le maillage externe

Il s’agit de liens qui renvoient vers un site partenaire, une source d’informations ou un produit que vous recommandez par exemple. Le but de ces liens est de renforcer votre crédibilité et votre autorité.

Le must : les backlinks

Pour faire de vous une référence, rien de tel que les backlinks. Ce sont les liens qui renvoient vers votre blog depuis un site populaire. Ils sont longs à mettre en place, mais ce sont les plus efficaces en matière de trafic. Pour commencer, le plus simple est de proposer des articles invités sur des sites en lien avec votre thématique et déjà influents. Vous offrez un contenu à un partenaire, dans lequel vous insérez un lien vers votre blog.

Cherchez toujours à apporter de la valeur à l’autre, afin que chacun y trouve son compte. Privilégiez la qualité par rapport à la quantité. Sélectionnez des sites avec un contenu unique et une excellente autorité.

Le SEO et l’UX n’ont jamais été aussi liés. Ces stratégies, même si elles sont longues à implémenter, sont essentielles pour faire apparaître son blog sur Google. Une fois votre site mis en avant grâce aux bonnes pratiques, continuez à publier régulièrement du contenu de qualité. Un site dynamique et pertinent sera mis en avant par les géants du Web.

Alors n’hésitez pas à déléguer cette tâche. Nos rédacteurs web SEO sont à votre service pour vous accompagner dans votre projet.

%d blogueurs aiment cette page :