Vous souhaitez créer un site internet professionnel gratuit, beau et facile à utiliser ? C’est tout à fait possible, d’ailleurs l’offre ne manque pas ! La difficulté consiste plutôt à choisir LE meilleur site internet, c’est-à-dire celui dont les fonctionnalités répondront pleinement à vos besoins. Pour commencer, vous devrez faire le choix d’un CMS (Content Management System) ou système de gestion de contenu en français. Il s’agit tout simplement d’un logiciel de création de site et il en existe deux types : les CMS propriétaires et les CMS open source. Les CMS propriétaires tels que Wix sont, comme leur nom l’indique, propriétaires de l’hébergement et du contenu que vous mettez en ligne. En contrepartie, vous bénéficiez de très beaux templates, de mises à jour automatiques et d’une assistance personnalisée. Avec les CMS open source comme WordPress, vous avez accès au code source du logiciel et à un immense choix de plug-ins. Cela vous garantit une plus grande indépendance dans la construction et l’amélioration de votre contenu. Néanmoins, avoir un site superbe et ultra fonctionnel ne vous accordera pas de facto une place en première page de Google. Une fois votre site professionnel créé, si vous voulez qu’il soit bien référencé, vous devrez adopter une stratégie bien particulière. Envie de savoir laquelle ? Découvrez tout dans cet article.

Choisir son CMS

Les CMS propriétaires

WIX : le plus connu

Pourquoi ? Grâce aux fameux Wix templates. Ces modèles sont prêts à l’emploi avec des images d’une qualité exceptionnelle, y compris dans la version gratuite. Néanmoins, ces templates ne sont pas très responsive. C’est-à-dire que leur temps de téléchargement est plus long sur tablettes et téléphones portables et vous devrez réagencez vous-même le contenu pour qu’il apparaisse correctement sur ces supports. Attention également au prix des applications, votre facture mensuelle pourrait vite grimper. Enfin, les sites faits sur Wix n’apparaissent généralement pas dans les premiers résultats de Google.

ORSON.IO : le plus prometteur

À partir de 2 € / mois, ce logiciel vous permet de créer un site internet de qualité professionnelle. En plus d’une prise en main facile, vous aurez droit à un nom de domaine personnalisé, un stockage et trafic illimités, le tout sans aucune publicité. Cet éditeur propose également de très bonnes options SEO (Search Engine Optimisation). Cela est possible grâce à des assistants bots et à un code informatique faits pour optimiser votre référencement naturel. Les modèles mis à disposition sont élégants et épurés, en revanche, leur choix est réduit et la personnalisation demeure restreinte.

Weebly et Webnode : les plus simples d’utilisation

Ces logiciels permettent des créer votre site internet professionnel facilement, même avec des connaissances basiques en informatique. Les templates sont beaux, responsive et des centaines d’applications sont disponibles. Vous pourrez également créer des sites multilingues et avoir accès à une assistance téléphonique en français. Toutefois, ces logiciels comportent plusieurs inconvénients. La publicité est très présente dans la version gratuite, le e-commerce n’est possible qu’en version payante et les fonctionnalités sont minimales en blogging.

Les CMS open source

WordPress : 35 % des sites du monde

Avec plus de 50 000 plug-ins et 4 500 templates disponibles, la personnalisation est théoriquement illimitée. La création du site est gratuite, mais vous devrez vous acquitter d’un minimum de 30 € / an pour l’hébergement de votre site. Ce qu’il faut surtout retenir de ce CMS, c’est qu’il offre les meilleures fonctionnalités SEO du marché open source. En revanche, la prise en main est légèrement plus difficile qu’avec des CMS propriétaires. Cependant, il existe de nombreux forums d’entre-aide, tutoriels, ainsi que des cours gratuits. Ces ressources sont généralement suffisantes pour aider les particuliers dans la construction de leur site internet sur WordPress.

Joomla! et Drupal : plus sécurisés mais plus techniques

Ces plateformes sont respectivement les 2 e et 3 e plus populaires en open source après WordPress. Les particuliers peuvent les utiliser, à condition qu’ils aient de solides connaissances en informatique. Savoir coder sera un plus. Comme ces éditeurs font office de niches, la communauté et les ressources disponibles sont aussi plus restreintes. En contrepartie, Joomla! et Drupal sont nettement moins soumis aux attaques informatiques et sont réputés plus sûrs. Raison pour laquelle Joomla! attire davantage de grandes entreprises comme Honda ou Linux. Les institutions universitaires et gouvernementales semblent préférer Drupal.

Les questions à se poser pour choisir le meilleur site

Comme vous pouvez le constater, les options varient nettement d’un CMS à un autre pour créer son site internet professionnel. Or, il n’a même pas été fait mention de logiciels comme SquareSpace, Jimdo, Duda, E-monsite, Webself.net, Strikingly, etc. La liste est encore longue et chacun possède ses avantages et ses inconvénients. Vous devez donc avoir une idée précise de vos objectifs pour identifier les points qui seront absolument indispensables. Par exemple, pourrez-vous utiliser le nom de votre entreprise comme nom de domaine ? Quel sera l’espace de stockage disponible ? Le serveur sera-t-il assez puissant ? Les publicités seront-elles obligatoires au risque de décrédibiliser votre site ? Aurez-vous accès à une assistance technique en français (car souvent l’anglais prime) ? De plus, vous devrez garder un paramètre très important à l’esprit : un site très beau et bien conçu a peu d’utilité sans tunnel de conversion pour attirer les internautes.

Appliquer une stratégie SEO : la méthode optimale pour créer son site internet professionnel

Si, à terme, vous souhaitez que votre site attire un grand nombre de visiteurs, alors la qualité de votre contenu rédactionnel sera primordiale. Pour en savoir plus, regardez cette vidéo de Lucie Rondelet !

Établir une stratégie de contenu dès le lancement du site

Le succès fulgurant de Wix nous montre bien une chose : l’importance excessive accordée au design dans le choix d’un éditeur, alors que cet aspect devrait être secondaire. En effet, c’est avant tout une bonne stratégie SEO qui permet à un site d’apparaître dans les premiers résultats de Google. Or, avec les CMS propriétaires, vous risquez justement d’être très limités en SEO. Encore une fois, tout dépend de vos objectifs. Si vous souhaitez simplement mettre en ligne un portfolio ou les menus de votre restaurant, un simple éditeur de site web devrait suffire. En revanche, gardez bien à l’esprit la chose suivante : le jour où vous quitterez votre CMS propriétaire, vous perdrez toutes vos données. Comme votre contenu leur appartient vous ne pourrez pas l’exporter, ou seulement sous certaines conditions, et les tarifs demandés seront prohibitifs. Vous pourrez encore moins faire du copié-collé d’un site vers un autre car le contenu dupliqué est interdit par Google. Ainsi, pensez à consulter les CGV et les conditions d’utilisation de votre CMS avant de vous lancer dans la création de votre site.

Solliciter un rédacteur web pour se démarquer de la concurrence

Si votre objectif est de doubler vos concurrents et de vous faire une place de choix parmi les 10 premiers sites sur Google, sachez que la bataille sera rude. Car les sites qui apparaissent sur la deuxième page ont moins de 1 % de chance d’être consultés. Par conséquent, vous ne pourrez pas jouer des coudes avec des sites web qui emploient des techniques professionnelles de référencement naturel si vous-même employez des techniques amatrices. La règle est la suivante : plus votre contenu plaît à Google, mieux il vous place, plus vous obtenez de trafic organique et donc de potentiels clients. Pour arriver et rester en première page, vous devrez publier du contenu optimisé dès le début et ensuite de manière très régulière. Les rédacteurs web SEO peuvent vous aider dans cette démarche. Ils sont en mesure de créer l’intégralité de votre contenu, d’alimenter votre blog et d’analyser votre trafic pour vous proposer des textes toujours plus pertinents. Ils peuvent aussi développer votre présence sur différents réseaux sociaux, réaliser des audits SEO et bien plus encore. Pour en apprendre davantage, rendez-vous sur le blog Formation Rédaction Web !

 

%d blogueurs aiment cette page :